Maison de quartier des Haubans à Malakoff - Mercredi 23 février

 Nous sommes intervenus mercredi 23 février à la maison des haubans - la nouvelle maison du quartier Malakoff de Nantes, en face le nouveau pont qui franchit la Loire.

Nous avons projeté des extraits des films brésiliens et animé un débat avec la population du quartier enfants et adultes. Pour faire un pont entre la réalité de fiction et celle réelle du Brésil et du quartier Caranguejo de la ville de Recife. 

La bibliothèque de rue nantaise du quartier Malakoff - animée par le Réseau d'échanges de savoirs - étant en contact avec celle de ce quartier brésilien.

BOM DIA !
Des Associations Nantaises* en collaboration avec
le quartier de  Caranguejo à Recife

vous invitent pour un
Mercredi au Brésil 

Le 23 février 2011,
à Malakoff, Maison des Haubans
nouvelle Maison de Quartier
à partir de 15h30


* Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs de Nantes
Kalz-a-Dud - Macaíba – Accoord Malakoff - Atelier du 14-
La Sagesse de l’Image et les Bibliothèques de Rue …

« L’éducation ne transforme pas le monde, l’éducation change les personnes, les personnes transforment le monde » disait Paulo-Freire. 

pour tisser des liens avec le Brésil
15h30 : Projection d'un film + débat
17h30 : Percussions MalaK'aïba
18h15 : Présentations des liens avec Recife, projection vidéo et pot amical
19h : Echange direct avec nos amis de Caranguejo en vidéo conférence
20h15 : Concert de musique du Nordeste (Forro, Afoxé,...)

______________________

Bilan de la journée :  

C'était un pari : Il aurait pu n'y avoir aucun débat après le film, le public se dispersant. Certains enfants sont partis. Sont restés, des groupes d'enfants, des familles, des adultes, les partenaires de ce projet, des responsables des institutions. 
La discussion s'est engagée avec le micro HF. Nous n'avons pas pu la développer comme pour nos autres interventions, aussi loin comme nous l'aurions voulu.

La dynamique des groupes d'enfants au bout d'un moment nous a limité. Nous ne pouvions pas retenir davantage leur attention dés lors que la séance n'avait pas été préparée avec eux. L'animation d'un public nécessite sa connaissance. L'avantage de cette expérience est de nous coller  à sa réalité - Nous trouverons à varier nos angles pour les fois suivantes et nous apprivoiser réciproquement comme le renard et le petit prince. 

Nous avons fait à cette occasion connaissance avec les différents partenaires et engagé des perspectives de collaboration alléchantes.
 

Aucun commentaire: