N’oubliez pas de vous inscrire par mail à la sortie afin que l’on puisse prévoir prévoir un tarif de groupe pour la sortie au cinéma   par email : lasagessedelimage@gmail.com
Contact : tel 06 80 04 69 86 
 
 

 Mardi 26 Octobre à 20h20
au cinéma le Concorde


First Cow


Réalisé par Kelly Reichardt


Histoire : Au début du XIXe siècle, sur les terres encore sauvages de l’Oregon, Cookie, un humble cuisinier, se lie d’amitié avec King-Lu, un immigrant d’origine chinoise. Rêvant tous deux d’une vie meilleure, ils montent un modeste commerce de beignets qui ne tarde pas à faire fureur auprès des pionniers de l’Ouest, en proie au mal du pays.

A propos : Comme d’habitude chez Reichardt, le monde semble vu au microscope, scrutant des micro-aventures (ici, deux hommes qui prennent le lait d’une vache pour faire des gâteaux). Mais la cinéaste sait faire résonner l’infiniment petit comme l’infiniment grand.



Rendez-vous à 20h20 avec la monnaie, devant le cinéma ou à l'intérieur s'il pleut, afin d’encaisser les billets pour faire un règlement global.

La séance commence à 20h45

- Prix unique de 3,50€ pour toutes et tous

- Un tarif solidaire à 2€.
 
  N’oubliez pas votre pass-sanitaire

N’oubliez pas de vous inscrire par mail à la sortie afin que l’on puisse prévoir prévoir un tarif de groupe.

Adresse : Cinéma le Concorde, 79 Bd de l'Égalité, 44100 Nantes
 
 
 
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 26 Octobre à 19h  A la salle du Radar 
24 boulevard Henri Dunant

La sagesse de l'image et Ecos présentent  :

 Wild Plants 1h42
de Nicolas Humbert

Alors que l'homme contemporain ne cesse de s'éloigner de la nature, Nicolas Humbert s'est intéressé à des personnes qui tournent aujourd'hui résolument le dos à la société de consommation. Il dresse le portrait de femmes et d'hommes soucieux de redonner toute sa place à la terre et d'explorer d'autres manières de vivre ensemble.

débat animé par Liam Picard (Ecos) 
et Julien Record (La Sagesse de L'image)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SAMEDI 13 NOVEMBRE À 16H30 AU PASSAGE SAINTE CROIX  
EN PARTENARIAT AVEC LA SAGESSE DE L'IMAGE

Projection-débat de « Son of Fukushima » de Beth Murphy et Beth Balawick


PROJECTION-DÉBAT DANS LE CADRE DU CYCLE DE DÉBATS SUR LE NUCLÉAIRE

Son of Fukushima de Beth Murphy et Beth Balawick (55’, 2020)

Une maison ancestrale contaminée. Une tradition agricole anéantie. Son of Fukushima brosse le délicat portrait d’une famille japonaise profondément marquée par deux tragédies nucléaires (Hiroshima et Fukushima) et qui tente une nouvelle fois de se reconstruire.

 

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 



Mercredi 29 septembre à 19h30
au cinéma le Concorde



Debout les femmes


Réalisé par François Ruffin et Gilles Perret

EN PRÉSENCE DE FRANÇOIS RUFFIN





Histoire : Le film va à la rencontre des femmes qui s’occupent de nos enfants, nos malades, nos personnes âgées.

Ensemble, avec ces invisibles du soin et du lien, ils vont traverser confinement et couvre-feu, partager rires et larmes, colère et espoir.Ensemble, ils vont se bagarrer, des plateaux télés à la tribune de l’Hémicycle, pour que ces travailleuses soient enfin reconnues, dans leur statut, dans leurs revenus.


Information : Le film est réalisé par Gilles Perret, documentariste qui a beaucoup travaillé sur l’histoire des ouvriers, et François Ruffin, député qui a soutenu notamment la gréve des femmes de chambres de l’hôtel Ibis Clichy-Batignolle et la revalorisation salariale des métiers du soin et du lien.


Rendez-vous à 19h30 avec la monnaie, devant le cinéma ou à l'intérieur s'il pleut, afin d’encaisser les billets pour faire un règlement global. La séance commence à 20h, limite d’encaissement 19h45

Tarifs : Prix unique de 3,50€ (séance spéciale) pour toutes et tous. Un tarif solidaire à 2€.

Adresse : Cinéma le Concorde, 79 Bd de l'Égalité, 44100 Nantes

 N’oubliez pas votre pass-sanitaire
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Chap et la Sagesse de l’Image vous proposent la trilogie documentaire de Bouchera Azzouz 
sur trois générations de femmes dans les quartiers.
 

Bouchera Azzouz
est documentariste et présidente-fondatrice de l'association "Les Ateliers du Féminisme Populaire" créé en 2006 et qui soutient des femmes ordinaires, transformatrices de leurs quartiers et actrices du féminisme populaire.

 
Les trois projections auront lieu à la Salle du Radar, 24 Bd Henri Dunant à Nantes
(en présence de la réalisatrice le 26 novembre pour clore la trilogie).

Prix libre



Vendredi 24 septembre à 20h à la salle du Radar


NOS MERES NOS DARONNES (52 min)

Réalisé par Bouchera Azzouz et Marion Stalens



Histoire : La "daronne", en argot issu du vieux français, c’est la mère, la patronne. Dans nos quartiers populaires, les daronnes sont les femmes sur qui tout - ou presque- repose. Des sentinelles qui ne baissent jamais la garde. Ce film est un hommage à toutes celles qui incarnent le féminisme populaire. Mères de familles, souvent femmes au foyer, mais aussi institutrices ou assistantes sociales, elles ont su bousculer les traditions et gagner leur indépendance au goutte à goutte, sans fracas, dérivant des voies toutes tracées auxquelles elles étaient destinées.


Adresse : la Salle du Radar, 24 Bd Henri Dunant, 44300 Nantes

 
Vendredi 15 octobre à 20 h


ON NOUS APPELAIT BEURETTES

2018-52 min
Synopsis : On nous appelait Beurettes est un portrait de la première génération de femmes d’origine maghrébine nées en France après la guerre d’Algérie. À travers les témoignages de Mina, de Aourdia, de Dalila et celui de la réalisatrice elle-même, le film retrace l’histoire méconnue de ces femmes qui ont été les premières à affronter la question de la double identité, et, comme femmes, à trouver les chemins de leur émancipation entre les traditions familiales et les préjugés de la société d’accueil.

 
 
Vendredi 26 novembre à 20h
En présence de la réalisatrice Bouchara Azzouz
 
MEUFS DE LA CITÉ, LE POUVOIR DES FILLES
     2020-60 min


le film propose de comprendre comment cette 3eme génération, petite filles de "daronnes" et filles de "beurettes" poursuit le combat pour la liberté et l'égalité et comment elle relève maintenant le défi de la fraternité et du vivre ensemble. 
 
 
Leurs grands-mères ont vu naître les quartiers; leurs mères y sont nées et y ont grandi à l'apogée de l'éducation populaire, de la mixité sociale et culturelle; leurs filles ont hérité de cités-ghettos. 
 
Elles y poursuivent une œuvre à la fois d'émancipation et d'enracinement, origine et identité nationale ne s'excluant pas l'une de l'autre.


 
 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 



 


Jeudi 29 juillet à 20H15

De Noami Kawase 2021 

au Katorza



Histoire : Satoko et son mari sont liés pour toujours à Hikari, la jeune fille de 14 ans qui a donné naissance à Asato, leur fils adoptif. Aujourd’hui, Asato a 6 ans et la famille vit heureuse à Tokyo. Mais Hikari souhaite reprendre le contact avec la famille, elle va alors provoquer une rencontre.



Point de vue : Film après film, Naomi Kawase confirme la finesse de son cinéma tellement son travail tend à l’universel. L’humanité et la tendresse qu’elle insuffle en filigrane de chacune de ses histoires est un modèle du genre.

N’oublier pas de vous inscrire par mail à la sortie afin que l’on puisse prévoir prévoir un tarif de groupe.


Autres informations importantes :


- Rendez-vous à 20h15 (max 20h25) avec la monnaie, devant le cinéma ou à l'intérieur s'il pleut, afin d’encaisser les billets pour faire un règlement global.

- Le prix pour tous de 3,80€

- Un tarif solidaire à 2€.